Ulcères gastriques, limitez les risques

* Mettez du foin à la disposition de votre cheval en permanence (ou au moins un peu paille) afin qu'il puisse grignoter tout au long de la journée.
* Fractionnez les rations de granulés afin d'éviter de distribuer de gros repas en une fois.
* Essayez d'enrichir l'environnement de votre cheval : congénères à portée de vue, sortie régulière au paddock, activité ludique tout est bon pour le déstresser.
* En cas de traitement à base d'anti-inflammatoire, surveillez bien votre cheval car un risque d'ulcération gastrique, effet secondaire du traitement, existe.