Visiteurs: 292265
Aujourd'hui: 73
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Vous vous efforcerez de causer avec le cheval et de vous en faire écouter.
François Baucher
 
Indices de contre-performance du cheval d'obstacle
 



Lorsque votre cheval de compétition montre une baisse de régime, soyez attentifs à certains gestes qui témoignent d'une contre-performance :

* Si le cheval dévie par rapport à l'axe longitudinal, c'est-à-dire s'il n'aborde pas l'obstacle perpendiculairement. Ce comportement est souvent associé à une arthropathie, c'est-à-dire une affection articulaire. Par exemple, lors d'affection méniscale gauche, le cheval va dévier et sauter à gauche.
* S'il se réceptionne toujours sur le même membre antérieur. Ceci se produit souvent lors de douleur postérieure des pieds.
* S'il change de pied au galop. Cette attitude témoigne d'un inconfort postérieur, qui apparaît lors des virages ou lorsque le cavalier rassemble le cheval. Ce type de comportement est souvent associé à une lombalgie, primaire ou secondaire à une affection articulaire plus basse.


Face à ces observations, appelez votre vétérinaire afin qu'il examine votre monture. Ces anomalies doivent vous alerter, elles révèlent des douleurs lors du travail et entraînent une baisse de performance.
Votre vétérinaire devra examiner votre cheval dans différentes situations, afin d'identifier les facteurs qui déclenchent ces signes d'appel. Il procédera ensuite à des examens complémentaires pour affiner son diagnostic (anesthésies tronculaires, radiographies, échographies).

A savoir:

Certaines affections vont empêcher le cheval d'être performant alors que d'autres sont relativement bien tolérées par le cheval de CSO.

Affections qui vont limiter la performance chez le cheval de CSO :

* Les dorsalgies (conflit des processus épineux, lombalgie)
* La douleur postérieure des pieds antérieurs (naviculaire, talons)
* L'arthropathie des boulets antérieurs, des jarrets
* Douleurs gastriques
* Douleurs musculaires à l'effort

Source: Dr Bruno Baup


 
Cette page a été vue 3622 fois