Visiteurs: 215392
Aujourd'hui: 65
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Il n'y a pas de mauvais chevaux, il n'y a que des mauvais cavaliers.
Auteur inconnu
 
Comment corriger ces vices: Cheval emballeur
 



Comment corriger ces vices : Le cheval qui s'emballe




Le cheval s'emballe en général dans le but de mettre fin à une épreuve de force, dans laquelle le cavalier, en tirant sur les rênes, s'est laissé entraîner sans s'en rendre compte.
Le cheval se précipite alors vers l'avant en prenant un appui brutal sur la main, rendant le contrôle du galop impossible à son cavalier.

Il s'agit d'une situation dangereuse difficile à éradiquer, provoquée par la peur, l’excitation excessive ou bien la douleur ressentie par le cheval.
Le cheval qui « s’emballe » perd la tête, il ne se contrôle plus, il y a réellement danger.

Dès lors que le cavalier se rend compte que son cheval est devenu inconduisible, il est important qu'il arrête toute tentative de le stopper par des arrêts ou des actions vigoureuses sur les rênes.

Il est plus efficace, plus rapide et plus salutaire de chercher un endroit vaste où l'engager en utilisant dans ce cas la rêne intérieure par intermittence, pour lui faire décrire une grande volte, dont il va tenter de réduire progressivement le diamètre jusqu'à l'arrêter.

Il est alors très facile d'arrêter un cheval en le conduisant au centre progressivement jusqu'au centre du cercle.

Que faire pour préparer et éviter ce risque?

Travailler les départs au galop à partir du pas dans la calme, ne galoper que quelques foulées, puis repasser au pas, récompenser, marcher rênes longues et réitérer les demandes.
Ensuite travailler sur le cercle, dans tous les cas, ne pas laisser le cheval prendre de la vitesse ni dépenser trop d'énergie, vérifier que les rations ne sont pas trop riches en comparaison de l'activité demandée.
Calme et patience sont les meilleurs alliés.

 
Cette page a été vue 5832 fois