Derniers articles http://aequus.fr Derniers articles (C) 2005-2009 PHPBoost fr PHPBoost Empathie éducation et potentiel http://aequus.fr/articles/articles-6-166+empathie-education-et-potentiel.php http://aequus.fr/articles/articles-6-166+empathie-education-et-potentiel.php <p style="text-align:center"><strong>Empathie éducation et potentiel</strong><br /> <br /> <img src="http://aequus.fr/upload/empathie_education_potentiel.jpg" alt="" class="valign_" /></p><br /> <br /> <br /> Pourquoi est-ce que j'aime si souvent travailler seule? Le fait d'être seule avec mon cheval me permet de prendre le temps d'observer. <br /> Dans la façon d'interagir avec les chevaux, j'aime avant tout prendre mon temps pour m'adapter au cheval avec lequel je suis. Je préfère dans les premiers instants, ne pas être aliénée à des ordres reçus d'un maître, de manière au quotidien, à utiliser mes facultés préexistantes d'empathie. J'ai bien compris qu'en observant mon entourage, je ne cherche pas à être objective. D'ailleurs l'objectivité, elle n'existe pas, du fait que je projette mes propres émotions, ma propre histoire, et ce, en permanence. <br /> J'opère une sorte de sélection de la réalité, et grâce à cette sélection, j'augmente ma propre empathie et ma compréhension des capacités du cheval que j'ai en face de moi.<br /> <br /> La démarche que j'affectionne par dessus tout consiste à essayer de comprendre l'émotion ressentie à chaque instant par le cheval pendant sa formation, pour être en mesure de mieux le rassurer et bien sûr d'apaiser ses craintes en cas de besoin. <br /> Il s'agit d'une forme d'éducation "bientraitante" et si je puis dire, "humaniste": une démarche qui laisse le temps opérer tranquillement dans le processus de formation. <br /> Ce qui est caractéristique et qui m'émerveille toujours, c'est que je me rends compte au fil de mes observations, que c'est moi qui me transforme et non pas moi qui transforme le cheval. Et c'est une prise de conscience importante: cette transformation personnelle et intérieure me permet d'avancer sereinement dans l'éducation du cheval. <br /> Loin de prétendre le transformer lui, c'est en fait le cheval qui me transforme. Est-ce que quelque part, les chevaux ne me transformeraient pas en être humain? <br /> C'est dans ce sens que lorsque j' agis seule avec un cheval, le bon sens, l'observation, les qualités d'écoute que je développe avec bienveillance, conduisent à une forme d'introspection qui mène à la confiance mutuelle entre le cheval et moi. Ce potentiel où chacun fait confiance à l'autre, permet d'augmenter la confiance en soi de chacune des parties. C'est dans ce sens que j'agis avec le petit Panell en ce moment, c'est cheval assez timide et craintif, ensemble nous parvenons à avancer vers plus de confiance et accroissons notre potentiel mutuel de manière assez significative. <br /> <br /> Ce sont ces comportements d'observation de bon sens d'empathie que nous portons en nous qui nous guident le mieux. Nous sommes bien loin des artifices marketings extérieurs à la mode avec les discours creux des pseudos maîtres ou spécialistes qui bien souvent, s'occupent beaucoup moins des chevaux qu'on peut le penser, ou le faire soi-même. Rester vigilant et savoir discerner le bon grain de l'ivraie, l'appat du gain de la sincérité, toute une démarche très intéressante à entrevoir. Tue, 01 May 2018 23:59:01 +0200 Peur, respect, manipulation, violences verbales http://aequus.fr/articles/articles-6-164+peur-respect-manipulation-violences-verbales.php http://aequus.fr/articles/articles-6-164+peur-respect-manipulation-violences-verbales.php <strong><span style="font-size: 15px;">La peur, le respect, la manipulation et la violence verbale envers le cavalier<br /> </span></strong><br /> <br /> Cet article aurait pu être classé dans la rubrique "cavalier", mais s'agissant aussi d'un être vivant, l'être humain a droit lui aussi au respect le plus élémentaire, celui de sa peur et de sa dignité.<br /> <br /> <p style="text-align:center"><img src="http://aequus.fr/upload/peur.jpg" alt="" class="valign_" /></p><br /> <br /> La peur, que ce soit chez l'homme ou chez le cheval, est une réaction primaire issue de l'instinct de survie.<br /> Elle est une émotion commune à tous les êtres vivants.<br /> En tant qu'émotion humaine, même si elle ne paraît pas justifiée aux yeux de tous, même si elle peut paraître excessive, même si l'autre ne la partage pas, elle est digne de respect.<br /> Le seul antidote à la peur est la CONFIANCE. Le rire peut-être aussi...<br /> En tout cas jamais la violence, qu'elle soit physique ou verbale, encore moins la moquerie ou la colère.<br /> Si quelqu'un n'accepte pas votre peur, cette personne là a tort.<br /> <br /> <span style="color:green;">"On ne peut prétendre maîtriser un cheval tant qu'on ne se maîtrise pas soi-même."</span> En voilà une citation très à la mode, dont tout le monde use et abuse à tort et à travers! Je ne suis pas d'accord avec cette assertion parce qu' il m'est arrivé d'avoir vraiment peur, le cheval que je montais, au lieu de prendre le dessus ou bien la fuite, a pris le relais sur mes émotions pour me réconforter. La relation qui unit un cheval à son cavalier, qu'il soit son propre cheval ou un cheval monté occasionnellement, peut tout à fait transcender l' émotion primaire de peur ressentie par l'un ou l'autre pour la transformer. Il faut et il suffit que cheval et cavalier soient à l'écoute l'un de l'autre dans une relation amicale.<br /> <br /> Dans le même registre, que vous soyez cavalier de club, demi-pensionnaire, propriétaire de cheval, enseignant en formation, employé dans une structure équestre, décideur, il se peut que vous ayez été confrontés à l'adversité face à des revirements de comportement de la part des intervenants quels qu'ils soient.<br /> Comment arriver quand on y est soumis, à accepter l'idée que le comportement des gens qui gravitent autour du cheval puisse au fil du temps de détériorer au point de s'inverser ? Lorsque vous arrivez dans un endroit nouveau on vous accueille avec le respect nécessaire à l'autorité inhérente aux responsabilités d'un accueillant, RESPECT qui concerne la santé physique aussi bien que morale de la personne concernée, de sa sécurité et de ses droits.<br /> Quelques mois plus tard, l'arrivant n'a pas changé mais autour de lui il s'aperçoit d'une dégradation des relations ou des engagements, qu'il est incapable d' expliquer mais qui est bien présente. <br /> Quelques cas d'école à titre d'exemple: <br /> Dans tel établissement où il a confié son cheval l'arrivant propriétaire peut s'apercevoir que l'animal n'est plus sorti à heures fixes, quand il est sorti, quand on ne lui ment pas, que les soins n'ont pas été donnés quand ils auraient dû l'être, ou pire, qu'on aurait pu lever la main sur son cheval en son absence et lorsque il arriverait, le cheval partirait se terrer au fond du box dès qu'il lèverait la main. Dans le pire des cas le cavalier partirait en vacances et au moment où il reviendrait, l'animal serait mal en point, faute de soins. Dans tel autre endroit ce serait l'inverse, on respecterait l' animal mais c'est l'humain qui serait soumis à rude épreuve, choyé au début, puis de jour en jour la victime va prendre conscience qu'elle n'a plus que le droit que de se taire et d'obéir à l'arbitraire de décisions aléatoires, de se conformer à ses règles changeantes, contingentes, inconstantes. <br /> Ces décisions là peuvent être source d'illégitimité et d'injustice: par exemple être invité à participer à telle activité au début, puis au fil du temps, se voir refuser l'accès à ces mêmes activités ou tels chevaux, pour des raisons confuses ou tues.<br /> <br /> Le plus important, c'est le respect de la dignité humaine et cela fait couler beaucoup d'encre. <br /> <br /> Lorsque du jour au lendemain une personne se sent insultée par des sous-entendus, qu'ils soient verbaux ou écrits, on peut dire qu'il y a bafouement du principe de respect inconditionnel de l'autre quel que soit son âge, son sexe, sa santé physique ou mentale, sa religion, la condition sociale ou son origine ethnique. <br /> <br /> Il est difficile d'évaluer le nombre de personnes qui font l'objet de violences verbales, la forme de violence psychologique la plus silencieuse, et largement aussi dévastatrice que la violence physique.<br /> <br /> Le fait de prononcer des paroles insultantes ou injurieuses, d'insinuer la sottise, la paresse, la malhonnêteté intellectuelle, blesserait tout autant un individu que si on le frappait physiquement: La victime perdra l'estime qu'elle a d'elle-même si elle ne prend pas rapidement conscience de la manipulation sous-jacente. <br /> Si l'individu est un élève, il y a une faute professionnelle consciente ou non, elle est grave parce que les mots blessants, humiliants, les commentaires ou sarcasmes en public sont autant de brimades inacceptables, des comportements qu'il faire cesser.<br /> <br /> N'importe qui peut être victime de ce type de violences et nous sommes tous amenés à devoir faire face à cette situation un jour ou l'autre, sans regard de l'âge ou de l'origine, frère, s&#339;ur, voisin, adultes âgés ou jeunes... ce comportement peut être unique, inconscient, lié à un stress momentané, auquel cas l'agresseur s'en rendra compte et présentera des excuses, ou bien le fait d'une habitude de sa part et là il ne faut pas laisser faire.<br /> <br /> Toute forme de violence verbale est nécessairement manipulatrice, elle vise à prendre le contrôle de l'autre, qui ne prend pas nécessairement conscience de l'intention. Le seul indice qu'il a, c'est qu'il se sent beaucoup moins confortable, moins à son aise, moins heureux qu'avant. <br /> Quand on l'agresse, il se sent affligé, atterré, tellement surpris qu'il en est consterné et ne sait pas réagir. Avec beaucoup d'assurance et d'autorité, son agresseur le rabaisse et l'humilie par des insinuations litigieuses et plus ou moins énoncées, il sous-entend que l&#8217;autre est incapable, par exemple qu'il n'aura jamais accès à une certaine forme de Connaissance parce que c'est un "domaine réservé" à une élite de cavaliers et de chevaux pour prendre un exemple concret. De quel droit et à quel titre, la connaissance ne se partagerait-elle pas puisque c'est le cas en dehors des frontières ? Quelle valeur donner à une connaissance bien gardée dans des coffres et qui ne serait pas partagée?<br /> En tout état de cause et pour revenir au sujet qui nous intéresse, cette violence va créer un sentiment de peur, d'angoisse et de honte pour la victime et c'est la forme de violence la plus fréquente parce qu'elle est insidieuse et très difficile à prouver. <br /> <br /> Elle est souvent le fait d'individus instables eux même et manquant de confiance en eux, parfois narcissiques.<br /> <br /> <span style="text-decoration: underline;">Comment détecter cette forme de violence?</span><br /> <br /> - On remarquera des accès de colère où l'on traite la victime de noms blessants, <br /> - on la blâme et on l'affuble de tous les maux.<br /> - Le dénigrement verbal est l'outil privilégié, <br /> - la fermeture: en ce sens où l'agresseur peut choisir d'ignorer ou ne pas répondre aux questions de sa victime dans le seul but de dominer la situation.<br /> - Des brimades du jour au lendemain au sujet d'acquis ou de droits évidents comme celui d'avoir accès à ses affaires dans vestiaire ou à celles d'un cheval dans une sellerie fermée, de trouver porte close sans avoir accès au cadenas au moment où il en a besoin, et si l'intéressé demande à disposer de la combinaison pour y accéder, de s'entendre dire que la règle est de ne pas lui donner la combinaison sous prétexte qu'il n'est pas digne de confiance et pour mieux pouvoir le dominer et le manipuler. <br /> Ce mécanisme de fonctionnement fait appel à des accusations non fondées, à des comportements humiliants et insultants, des attitudes menaçantes, visant à culpabiliser la victime face à une faute ou échec.<br /> La décision qui s'ensuit est unilatérale, autoritaire, dans un but de contrôle.<br /> Il peut s'agir d'abus de pouvoir, l'agresseur arrive même à insulter l'autre en sa présence et à l'humilier en public, ou devant ses amis. <br /> Ce manque de respect peut cacher une jalousie excessive, conduisant l'agresseur à mentir et cacher ce qu'il pense vraiment pour mieux dominer l'autre, à faire de la rétention d'informations pour abuser de la confiance de l'autre en prenant des décisions où l'autre devrait être impliqué sans le consulter. <br /> Une autre forme de brimade assez connue est le contrôle de l'autre par l'isolement, c'est assez fréquent et on s'en aperçoit facilement, car du jour au lendemain les règles changent et les portes se ferment arbitrairement sans que la victime soit capable de justifier les décisions par des raisons rationnelles. Avoir par exemple au départ l'accès à une certaine reprise ou à certains cours et au fil du temps se voir refuser cet accès sans être capable de donner une raison recevable, en érigeant une règle fantôme.<br /> Il y a une forme de tromperie dans ces attitudes, qu'il faut identifier au plus vite afin de s'en sortir sans perdre son identité.<br /> <br /> Dans toutes ses formes, la violence peut être très subtile et toujours difficile à prouver. <br /> <span style="font-size: 15px;"><span style="color:#339966;">La violence n'est pas toujours frappante, mais elle fait toujours mal.</span></span> <br /> <br /> Il est urgent de trouver le courage de réagir vite si possible par le dialogue, lorsque les menaces sont réitérées ou tout simplement insupportables. <br /> <br /> <br /> <br /> Quelles solutions en cas de préjudice moral mettant en grand péril l'intégrité physique ou mentale de la victime?<br /> <span class="text_hide">Caché:</span><div class="hide" onclick="bb_hide(this)"><div class="hide2">Concrètement si aucun accord n'a été trouvé par le dialogue, une poursuite interviendra après le dépôt de plusieurs mains courantes voire de plainte déposée au commissariat mettant en évidence l'intention de nuire en tentant d'établir les faits par tous les moyens possibles (attestations écrites, courriers reçus...). <br /> <br /> Il est utile de savoir que les injures sont punies par la loi, qu'elles soient proférées en privé ou en public, orales écrites ou contenues dans un support quelconque, que la personnes soit parfaitement identifiée ou identifiable même si elle n'est pas désignée de manière nominale.<br /> <br /> Définie, au même titre que la diffamation par l&#8217;article 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse comme :<br /> <br /> <em>« Toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l'identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés. Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure. »</em><br /> <br /> Toute injure publique envers un particulier est un délit:<br /> Toute injure privée envers un particulier constitutive d'une sanction. Seule une excuse de provocation, établie par tous moyens, appréciée souverainement par les tribunaux pourra la justifier.</div></div><br /> <br /> Sources: portail juridique communautaire Legavox.fr Sat, 21 Oct 2017 12:20:01 +0200 La place du jeu dans la vie du poulain... et de l'adulte http://aequus.fr/articles/articles-6-152+la-place-du-jeu-dans-la-vie-du-poulain-et-de-l-adulte.php http://aequus.fr/articles/articles-6-152+la-place-du-jeu-dans-la-vie-du-poulain-et-de-l-adulte.php <p style="text-align:center"><img src="http://aequus.fr/upload/jeu400.jpg" alt="" class="valign_" /></p><br /> <br /> Dès le premier mois de vie, le poulain joue beaucoup avec sa mère ou tout seul. on peut voir des accélérations, des sauts et des cabrioles qui contribuent à l'évolution de l&#8217;appareil locomoteur et sensori-moteur. Les jeux avec les congénères permettent aussi le développement social (socialisation intraspécifique), et d'assimiler les codes de communication et de soumission/apaisement essentiels pour sa future vie d'adulte. La cohabitation entre poulains est donc essentielle à leur bon développement.<br /> <br /> <a href="http://aequus.fr/forum/topic-336+la-place-du-jeu-dans-la-vie-du-poulain-et-de-l-adulte.php#m6048">Lire la suite...</a><br /> <em><span style="color:#339966;">Accès réservé aux membres, inscription et présentation nécessaires pour lire la suite.</span></em><br /> <br /> <p style="text-align:center"><img src="http://aequus.fr/upload/jeu_rio400.jpg" alt="" class="valign_" /></p> Fri, 12 Oct 2012 17:01:01 +0200 Cocotte minute ou cheval qui chauffe http://aequus.fr/articles/articles-6-135+cocotte-minute-ou-cheval-qui-chauffe.php http://aequus.fr/articles/articles-6-135+cocotte-minute-ou-cheval-qui-chauffe.php <p style="text-align:center"><img src="http://aequus.fr/upload/cheval_emballe.png" alt="" class="valign_" /></p><br /> <br /> Le cheval aime se défouler dans les grands espaces, il est bon de conserver à l'esprit qu'il et une proie potentielle: il s'enfuira au galop à la moindre frayeur, explosera en coups de cul et sauts de moutons pour se débarrasser du "supposé prédateur"(une selle, un cavalier intempestif) arrimé à son dos, ou tout simplement dans le but d&#8217;évacuer un surcroit d' énergie accumulée par l' enfermement et une alimentation trop riche.<br /> <br /> Qui n'a pas vécu la mauvaise expérience de ce cheval qui subitement monte en pression, monte les épaules et se grandit, ronfle, telle une cocotte minute prête à exploser?<br /> <br /> L'homme a un rôle à jouer dans ces circonstances afin d'aider le cheval à se calmer afin qu'il n'y ait pas d'accident.<br /> <br /> Comment analyser les causes et les effets de ces dérapages, en quoi sont ils dangereux, comment faire face lorsqu'on se trouve dans cette situation et que l'on n'arrive pas à calmer le cheval?<br /> <br /> <br /> <a href="http://aequus.fr/forum/topic-255.php#m4076">---&gt; Lire la suite</a><br /> <span style="color:#C0C0C0;">Accès réservé aux membres inscrits dont la présentation a été validée.</span> Sun, 24 Jul 2011 10:06:01 +0200 Comment et pourquoi le cheval peut-il dormir debout? http://aequus.fr/articles/articles-6-134+comment-et-pourquoi-le-cheval-peut-il-dormir-debout.php http://aequus.fr/articles/articles-6-134+comment-et-pourquoi-le-cheval-peut-il-dormir-debout.php <img src="http://aequus.fr/upload/dort_debout.jpg" alt="" class="valign_" /><br /> <br /> En fait ce n'est pas vrai. Les chevaux dorment couchés (comme des vaches ou étendus de tout leur long) et rêvent même ! En troupeau, le cheval qui reste debout est celui qui veille sur le sommeil des autres, donc il ne dort pas complètement.<br /> Les chevaux ne se couchent qu'environ 4h/jour et par courtes périodes (15/20 mn).<br /> Cela vient du fait que dans la nature ce sont des proies.<br /> La position allongée représente un danger pour eux puisque couchés dans les hautes herbes, ils ne voient pas venir les prédateurs et mettent en plus du temps à se relever pour fuir. <br /> <br /> Les chevaux peuvent dormir debout malgré tout et ce, sans tomber.<br /> <strong><br /> Comment font-ils?</strong><br /> <br /> Pour dormir debout, un cheval a la faculté de bloquer ses articulations. Pour comprendre, quand un cheval plie un postérieur, le muscle se contracte, le fémur, relié par un<br /> tendon, au métatarse, fait plier la jambe et la rotule glisse sur l'articulation.<br /> <br /> Avant de s'endormir, le cheval bloque son articulation en plaçant sa rotule dans une cavité située sur le fémur. Les ligaments sont tendus, ce qui empêchera le fémur de bouger. Mais comme le fémur est relié au métatarse, c'est toute la jambe qui est bloquée.<br /> <br /> Lorsqu'un cheval se tient debout sur trois jambes, c'est qu'il utilise son mécanisme de blocage, ce qui lui permet de se reposer. <br /> <br /> Pour les antérieurs, c'est différent. Les tendons qui relient les os entre eux, agissent un peu comme des ressorts. Par conséquent, il faut un poids énorme, voir quelques centaines de kilos pour que la jambe fléchisse. Comme au repos, une jambe ne supporte qu'environ 150 Kilos, ce n'est pas suffisant pour que la jambe cède.<br /> <br /> Ainsi, un cheval peut donc dormir debout, et rester prêt à agir si une menace quelconque venait à surgir. Fri, 17 Jun 2011 14:06:01 +0200 Legends...(document en anglais) http://aequus.fr/articles/articles-6-106+legends-document-en-anglais.php http://aequus.fr/articles/articles-6-106+legends-document-en-anglais.php <strong><span style="font-size: 20px;">Legends...</span></strong><br /> <br /> Programme concernant les chevaux sauvages et les ânes sauvages des États-Unis.<br /> <br /> <br /> Document en anglais, pour petits et grands.<br /> <br /> Sommaire:<br /> <br /> Loi votée par le congrès<br /> Jeux et questions diverses, en anglais.<br /> Quelques détails sur les ânes sauvages<br /> La vue du cheval<br /> Les dents<br /> Les différentes robes<br /> Le signalement du cheval<br /> La selle<br /> ...<br /> <br /> Source: <a href="http://www.blm.gov/wo/st/en/prog/wild_horse_and_burro.html">National Wild Horse and Burro Program</a><br /> <img src="http://www.blm.gov/pgdata/etc/medialib/blm/wo/Planning_and_Renewable_Resources/wild_horses_and_burros/logos.Par.36892.Image.100.111.1.gif" alt="" class="valign_" /><br /> <br /> <a href="http://aequus.fr/upload/legends.pdf">Télécharger ici</a><br /> <br /> <p style="text-align:center"><span style="color:red;">Ce fichier est protégé par mot de passe, merci de m'adresser un message privé via le forum pour avoir accès à sa lecture.<br /> Accès exclusif aux membres inscrits et validés.</span></p> Tue, 05 Oct 2010 20:18:01 +0200 La Valorisation permanente http://aequus.fr/articles/articles-6-100+la-valorisation-permanente.php http://aequus.fr/articles/articles-6-100+la-valorisation-permanente.php Au détour de la Toile j'ai découvert cet article issu d' un blog plein de bon sens, bonne lecture <img src="http://aequus.fr/images/smileys/sourire.gif" alt=":)" class="smiley" /><br /> <br /> <strong><br /><h4 class="stitle2">La Valorisation permanente</h4><br /></strong><br /> <br /> <br /> Cette pratique consiste à relever et à positiver toutes les réponses et actions positives réalisées par le cheval en réponse à nos demandes, de manière à se qu'il fabrique des schémas mentaux positifsà l'égard de l'humain, mais aussi afin qu'il prenne plaisir au travail dans lequel il devient autonome et demandeur.<br /> <br /> <br /> <br /> L'usage de la voix s'accompagne de la « valorisation permanente ». Il faut partir du principe que tout ce que nous demandons au cheval, n'est pas forcément « normal » de son point de vue à lui, dans son univers propre. Le cheval est à respecter en tant qu'individu pensant qu'il n'est pas nécessaire de contraindre malgré lui. Il faut simplement que l'humain se positionne différemment, c'est-à-dire de manière agréable pour le cheval. Celui-ci ne trouvera pas plus « normal » ce que l'humain va lui demander, car il s'agit toujours de le faire coopérer à des activités humaines qui sont bien éloignées de ses réalités à lui, mais l'humain va modifier la façon de demander les choses et de recevoir ses réponses, de manière à ce que le cheval participe volontairement et non plus sous la contrainte, et que, de plus, il y prenne réellement plaisir.<br /> <br /> <br /> La valorisation permanente consiste à relever toutes les réponses que le cheval apporte à nos demandes et à valoriser verbalement sa bonne compréhension et sa participation active. Ainsi, nous invitons le cheval à répondre à des sollicitations ou à exécuter certains exercices, et dès que nous obtenons la réponse du cheval, nous la relevons avec des intonations positives, pour lui faire comprendre qu'il a parfaitement répondu à notre sollicitation, et que nous sommes très contents de lui, qu'il est un cheval formidable. Nous allons réagir au moment précis où nous obtenons la réponse, et non pas au bout de cinq ou six secondes seulement, car c'est à ce moment-là que le cheval va faire le rapprochement entre sa réponse juste et notre réaction positive à son égard. Si nous le félicitons et le caressons à ce moment-là, nous obtenons un impact précis et efficace.<br /> <br /> <br /> Même si le cheval ne voit toujours pas l'intérêt pour lui d'exécuter nos demandes humaines, il va en revanche trouver une certaine satisfaction dans les félicitations qu'il va susciter par sa participation active. Et là, comme tout être vivant, il va apprécier les moments agréables qu'il va éprouver et qu'il va donc chercher à reproduire avec enthousiasme et énergie. C'est là que le fait de travailler avec les humains peut prendre du sens pour lui, grâce au lien relationnel qui va se constituer avec cette forme d'échanges, qui a l'avantage d'être applicable à tous les types d'activités que nous pratiquons avec les chevaux.<br /> <br /> Auteur: Comédie équestre. Thu, 30 Sep 2010 22:18:01 +0200 Le cheval au service de la rééducation relationnelle http://aequus.fr/articles/articles-6-93+le-cheval-au-service-de-la-reeducation-relationnelle.php http://aequus.fr/articles/articles-6-93+le-cheval-au-service-de-la-reeducation-relationnelle.php <strong>Le cheval au service de la rééducation relationnelle</strong><br /> <br /> <br /> <br /> Les pratiques de rééducation relationnelle utilisant le cheval sont en premier lieu un échange entre deux espèces. Sur quelles bases comportementales cette relation entre l&#8217;homme et le cheval s&#8217;est elle établie ?<br /> Quel potentiel thérapeutique représente cette relation et quelles clés nous permettent de concevoir des propositions d&#8217;interventions.<br /> <br /> <br /> QUEL POTENTIEL THÉRAPEUTIQUE ?<br /> <br /> <a href="http://aequus.fr/forum/topic-69.php#m414">Lire la suite...</a> Thu, 23 Sep 2010 21:14:01 +0200 Arnaques, escroqueries, comment s'y retrouver ? http://aequus.fr/articles/articles-6-88+arnaques-escroqueries-comment-s-y-retrouver.php http://aequus.fr/articles/articles-6-88+arnaques-escroqueries-comment-s-y-retrouver.php <strong><span style="font-size: 20px;">Arnaques, escroqueries, comment s'y retrouver ?</span></strong><br /> <br /> Marchands de chevaux, professionnels dits du cheval, Dresseurs, Ethologues, Maquignons et entourloupes en tout genre, comment s'y reconnaître pour un particulier ou un amateur?<br /> <br /> Le particulier que le cheval passionne est une proie facile pour certains professionnels escrocs du cheval, ce client là, on le voit arriver de loin, il est générateur de profits faciles pour le professionnel peu scrupuleux, son pouvoir d'achat est important, on se le chouchoute...<br /> <br /> Mais qu'en est-il du revers des cartes?<br /> <br /> <br /> <a href="http://aequus.fr/forum/topic-66.php">Lire la suite</a> Thu, 23 Sep 2010 12:23:01 +0200 Peur chez le cheval - Gestion du stress http://aequus.fr/articles/articles-6-75+peur-chez-le-cheval-gestion-du-stress.php http://aequus.fr/articles/articles-6-75+peur-chez-le-cheval-gestion-du-stress.php <strong><span style="font-size: 20px;">Peur chez le cheval - Gestion du stress</span></strong><br /> <br /> <img src="http://aequus.fr/upload/peur200.png" alt="" class="valign_" /><br /> <br />  <br /> Le cheval se situe dans la catégorie des herbivores et contrairement à l&#8217;homme et au chien, il est une proie, la peur fait partie de son quotidien, il se protège principalement depuis la nuit des temps grâce à sa capacité à fuir. <br /> <br /> La peur est une réaction émotionnelle, une « crise » normale, que l&#8217;homme de cheval doit accepter car elle est nécessaire dans certaines situations, notamment pour la survie de l&#8217;espèce. <br /> Tout stress met en jeu en termes neurobiologiques les systèmes sympathique et surrénalien. <br /> Bien sûr, la génétique est responsable de différences d&#8217;émotivité d&#8217;un individu à l&#8217;autre: Certaines races de chevaux sont très réactives (Selle Français, anglo-arabe, pur-sang) d&#8217;autres un peu moins (races lourdes ) <br /> <br /> En liberté, le cheval peut sursauter, reculer, faire des écarts, partir au galop, ruer, faire des sauts de mouton, se jeter contre ou tenter de sauter une barrière ou des barbelés, charger, gratter. Il en va de même sous la selle s'il n'est pas installé dans un climat de confiance avec son cavalier ou si un évènement exogène survient et l&#8217;apeure.<br /> <br /> <a href="http://aequus.fr/forum/topic-73+la-peur.php#m422">Lire la suite</a> Thu, 23 Sep 2010 09:10:01 +0200