Visiteurs: 392072
Aujourd'hui: 36
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Dès que la sueur apparaît, c'est que l'homme a dépassé la mesure.
François Baucher
 
Noeud d'Ascot et de Lavallière
 
Nœud d'Ascot et de Lavallière



Ces nœuds sont utilisés en particulier pour la chasse à courre et les mariages.

La cravate Lavallière est large et souple. La manière de la nouer tient plus du nœud papillon que de la cravate pour donner deux coques assez bouffantes. Ces dernières sont tenues entre elles par une épingle à cravate, couronnée d’une perle de nacre, la mienne est un croc de cerf à la place d'une perle.


Les petits et grands veneurs qui perpétuent la tradition vestimentaire sont les premiers consommateurs de lavallière. La tenue des cavaliers de chasse à courre exigent en effet que la lavallière soit portée fièrement. Dans ce cas, la lavallière est relativement peu visible, les costumes de chasse à courre imposant des vestes avec un nombre important de boutons. Ce nombre est toujours supérieur à trois, il varie suivant les équipages.

La demande de lavallière est également soutenue pendant la belle saison des mariages. Nombre de personnes ne portent cet accessoire que lors de leur mariage ou de celui d’un proche. Cette occasion est aussi celle de porter une jaquette, rare tenue à supporter la lavallière. La couleur de la lavallière est assortie à la couleur générale du mariage.

Quelle différence entre Ascot et lavallière?

La différence est mince, il s’agit de largueur au niveau du col. Par opposition à la cravate, Lavallière et Ascot ont une symétrie axiale et centrale. Les deux coques ou pans sont identiques pour la lavallière et l’Ascot , avec une forme parfois en biseau, souvent de la forme d’une cravate.

Dans le cas de l’Ascot , le centre (autour du coup une fois nouée), est plus large et forme trois plis. Dans le cas de la lavallière, le centre est beaucoup plus fin (environ 1 cm) et sans plis. Éviter d’aller à Ascot en Angleterre assister aux courses de chevaux avec une lavallière. Même si au final les Anglais portent plus volontiers une cravate qu’une Ascot , même à Ascot...

L’ascot et la lavallière ne peuvent se porter qu’avec une jaquette. Elles ne conviennent ni avec un habit, ni avec un costume. La jaquette étant toujours grise, ascot et lavallière sont souvent elles-mêmes grises. Une excentricité chromatique est tolérée, voire parfois appréciée. Dans le cas du mariage, l’usage veut que la lavallière reprenne les couleurs du mariage. Sans être une obligation, cela peut mettre un peu de gaité dans l’élégant formalisme d’une jaquette.


En matière de nœuds, il y a deux écoles très différentes.


Pour la première, il suffit simplement de faire un nœud plat et croiser ensuite les deux coques ou pans de l’ascot ou de la lavallière avec une,épingle à cravate, comme ci-dessus à gauche.

Pour la seconde école, ci-dessus à droite, le nœud est celui d’une cravate jusqu’à la dernière opération où le pan ne rentre pas dans le nœud. Dans les deux cas, une épingle à cravate est nécessaire.


Une autre manière de nouer:



Enfin, une évidence qu’il est bon de rappeler : la lavallière et l’ascot se portent avec une chemise à col cassé exclusivement, pas avec un col de chemise traditionnel.
 
Cette page a été consultée 23123 fois