Visiteurs: 392071
Aujourd'hui: 35
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Dès que la sueur apparaît, c'est que l'homme a dépassé la mesure.
François Baucher
 
Cuisiner les kakis
 
Cuisiner les kakis





Le 23 décembre, nous sommes en pleine saison des kakis, ils envahissent les jardins des voisins ou bien les nôtres...



Voici une recette (pas très sobre) pour ne pas les perdre...

Un peu de prose:

Le kaki, appelé aussi plaquemine, se déguste plus que mûr.
A ce stade de maturation, il est riche en sucres et, avec 66 kcal/100 g, il fait ainsi partie des fruits les plus énergétiques, au même titre que la cerise ou le raisin.

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 0,7 g
Glucides 15,3 g
Lipides 0,2 g
Calories 66 kcal

Par ailleurs, il renferme une quantité intéressante de vitamine C (7 mg/100 grammes en moyenne). Il est efficace aux cavaliers pour faire le plein de tonus.

Autre atout, le kaki est riche en béta-carotène (provitamine A). L'action de cette substance antioxydante serait renforcée par la présence d'autres pigments, des lycopènes (les mêmes que dans la tomate). Responsables de la couleur orange, ces pigments ont, parait-il, la propriété de protéger le système cardio-vasculaire et de prévenir le développement de certains cancers...

Le kaki fournit une quantité importante de minéraux, à commencer par le potassium, à l'effet légèrement diurétique. Associés à la présence intéressante de fibres (2,5 g/100 g en moyenne), qui ont pour atout de stimuler le transit intestinal, ils font de ce fruit un aliment bien adapté à l'élimination.

Passons sur ces descriptions, place à la recette: liqueur de kakis. Je teste et rendez-vous dans un mois pour ceux qui auront testé avec moi.... pour une évaluation.

kakis.pdf

Pour donner votre avis il faut être membre présenté du portail.
 
Cette page a été consultée 3397 fois