Visiteurs: 271539
Aujourd'hui: 75
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi : - ceux qui voulaient faire la même chose, - ceux qui voulaient le contraire, - et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.
Lao Tseu
 
Le cheval et les insectes piqueurs
 
Le cheval et les insectes piqueurs

La belle saison s'accompagne immanquablement d'un cortège de mouches,  taons ou parasites qui s'attaquent aux chevaux.
Mais que veulent-ils, et  comment s'en débarrasser?



Ce qui les attire.

L'odeur  et  l'humidité  du cheval attirent tous les parasites, et surtout la transpiration, qui a un gout salé.
Qu'ils mordent, piquent, lèchent  ou  pondent  sur  le  cheval, pratiquement tous sont  là  pour  se  nourrir.
Les  insectes  piqueurs  injectent  leur salive  qui  contient  un anticoagulant,  et pompe le sang qui est nécessaire  aux  déclenchements  de la ponte.
Seules les femelles ont besoin du sang, le mâle s'en fiche totalement.


Les protections naturelles.

Heureusement, les chevaux disposent de plusieurs armes pour se défendre  contre  ses attaques constantes. Il n'est pas rare de voir un  cheval  partir au galop pour échapper à ses assaillants.
La queue  du  cheval  a  un  rôle  de défense considérable, un cheval peut secouer la tête, faire frémir sa peau, frapper le sol et un bon toupet aide aussi   grandement.  
Les chevaux s'entraident mutuellement en se rapprochant les uns des autres.

Les recettes de grand-mère.

Il  n'est  pas  rare  d'entendre  toutes sortes d'astuces, plus bizarres les  une  les autres,  comme  lui  faire  manger  de  l'ail,  ce  qui changerait le goût de la sueur, frotter le cheval avec de la vieille huile  à  moteur,  de  l'huile  de   cuisson,  de  la  vaseline,  de  la citronnelle  ou du vinaigre...
Bien sûr,  libre à vous d'y croire ou non.

Les protections artificielles.

Il  existe  sur  le  marché  une  multitude de produits censés protéger votre  cheval  comme les colliers anti-mouches, bonnets et chemises en  filet,  répulsifs  vaporisateur  ou  en crème et le vétérinaire possède surement un bon produit.

Vous  pouvez  lui construire un abri fermé, équipez l'entrée d'un rideau  de  lanières  en  plastiques,  pour  dissuader  les  insectes d'entrer  ou  pour  chasser  par  frottement  ceux  qui  sont sur le cheval.

Les précautions.

- Évitez les endroits marécageux pour y laisser séjourner vos chevaux, car ils sont appréciés des moustiques.

- La  poussière  sur  le  dos  des chevaux attire les mouches noires, brossez régulièrement votre cheval.

- Attention aux plaies ou blessures, car elles peuvent rapidement s'infecter. Les insectes véhiculent un grand nombre de bactéries, ils peuvent même y pondre leurs œufs.

- Les Taons à chevaux affectionnent particulièrement les organes génitaux  des  chevaux.
Ce sont les endroits qui seront les plus attaqués,  un  nettoyage  fréquent  est une bonne protection.

- Ne  tondez  pas  et/ou  ne tressez pas la queue, crinière ou toupet de votre cheval, ceux-ci sont des armes efficaces.

- N'oubliez pas que le crottin aussi attire grandement les insectes, une bonne hygiène est de mise.


source: Cheval Envergure
 
Cette page a été consultée 4007 fois