Visiteurs: 215395
Aujourd'hui: 68
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Il n'y a pas de mauvais chevaux, il n'y a que des mauvais cavaliers.
Auteur inconnu
 



Tout cavalier peut avoir besoin d'attacher un cheval qui ne tire pas au renard pour diverses raisons:
lui donner des soins, le préparer pour la séance de longe ou en vue d'être attelé ou monté.
Afin d'éviter les accidents, on doit veiller à trois points essentiels:



1 - Le cheval doit être attaché haut, c'est à dire à la hauteur de son garrot, afin d'éviter qu'il se prenne les pieds dans la longe dans le cas où il bougerait.
2 - Si possible on attache la longe à une ficelle qui se rompra en cas de panique du cheval. Ou alors on utilise des mousquetons "anti-panique" qui s'ouvriront au delà d'une certaine traction.
3 - Il est inutile de laisser une longueur de longe de plus d'un mètre, car plus la longe sera longue plus le cheval sera enclin à gigoter et apte à tirer violemment au renard: mieux vaut l'attacher court et pas trop longtemps, sous surveillance, afin de pouvoir contrôler ses mouvements éventuels.

En conclusion, le cheval doit être attaché relativement haut et court (40 à 50 cm) afin d 'éviter les prises de longe.

Conseil:
Il est préférable de passer la longe dans l'anneau avant de faire le noeud comme sur ce schéma, de manière à ce que si le cheval panique, l'anneau permettra de démultiplier légèrement l'action de la main en faisant poulie, jusqu'à ce que le calme soit revenu.Dans le cas où le cheval tirerait au renard, il conviendrait de le porter en avant depuis l'arrière, et aussitôt de céder et de rassurer une fois le danger écarté.




La roulade Travail de plusieurs pistes