Visiteurs: 215392
Aujourd'hui: 65
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Il n'y a pas de mauvais chevaux, il n'y a que des mauvais cavaliers.
Auteur inconnu
 
Pas si inoffensif que cela !







Ah les jolis licols dit "éthologiques" !

Il plaisent à nos enfants et ils sont très à la mode: on en trouve de toutes les couleurs pour les assortir aux pièces de harnachement du poney ou du cheval.
Et si c'était tout simplement un outil aussi barbare qu'une paire d'éperons entre des mains inexpertes?
Quand un nœud touche le nerf infra orbital, le cheval secoue la tête de douleur.

Attacher un cheval avec ce licol, ou pire le longer, que ce soit à l'obstacle ou tout simplement sur le plat n'est pas un acte de douceur, loin s'en faut:


Les nœuds entrant en contact avec les parties sensibles de la tête du cheval provoquent une vive douleur, on comprend alors mieux pourquoi le cheval est si attentif quand on utilise ce type de licol...

Pour en savoir plus:
https://enlightenedhorsemanship.wordpress.com/2009/12/01/another-brick-in-the-wall-trainers-eschewing-rope-halters/

A la lumière de ce schéma, on comprend mieux pourquoi les chevaux sont aussi attentifs quand on sait que les nœuds agissent sur le chemin des nerfs faciaux, ultra sensibles.


Aux amateurs "étholomagiciens" ( merci à Lya D'Habit poru l'expression! ) , nous devons arrêter de nous voiler la face:
Nos bons vieux licols en cuir large et épais sont bien plus doux qu'une corde nouée, beaucoup plus sévère et qui ne se rompra pas en cas de panique.

Retrouvez d'autres astuces et réflexions sur FaceBook



Mains au dessus de la bouche! Le cheval droitier sur le cercle