Visiteurs: 387007
Aujourd'hui: 82
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi : - ceux qui voulaient faire la même chose, - ceux qui voulaient le contraire, - et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.
Lao Tseu
 

Afficher les messages du membre

Commentaires

Forum


 
   Aller au message Le : 18/01/13 à 19h37 
En même temps, j'ai entendu dire, que Jappeloup avait un problème cardiaque et que P. Durand en était conscient. Lorsqu'il a été temps de le mettre au repos, les soins qu'il lui apportait tant qu'il était en activité ne lui ont plus été prodigués, Jappeloup serait mort au pré, faute de soins. Vrai, Faux ?
Mais c'était un merveilleux couple, ils étaient faits l'un pour l'autre.
   Aller au message Le : 07/06/12 à 14h39 
J'aime beaucoup cet article et je vais totalement dans son sens. Je ne comprends pas que l'on veuille "placer" un jeune cheval, lui faire sauter des montagnes ou le contraindre d'aucune manière avec des enrênements. Tous les cavaliers "homme de cheval" savent ça (les anglais ne touchaient pas à leurs chevaux avant 6 ans, personne ne s'est jamais demandé pourquoi ?). Tous les chevaux que j'ai vu débourrer trop tôt (et souvent brutalement) finissent un jour par dire "stop".
   Aller au message Le : 07/03/12 à 19h53 
Je trouve les 3 photos très réussies. Je n'ai aucune remarque à formuler car je trouve cela parfait.
   Aller au message Le : 09/11/11 à 20h21 
On ne devrait en effet pas porter d'éperon tant que la fixité de la jambe n'est pas acquise, mais qui s'en soucie ?
   Aller au message Le : 20/10/10 à 18h00 
ça fait peur !
   Aller au message Le : 02/10/10 à 20h15 
à 100% d'accord avec cet article. Avec les deux "vieilles" (25 et 21 ans), nous avons des échanges étroits. Elle ne sont plus montées mais à part cet aspect notre relation est restée la même. Je les trouve même encore plus "sympa" qu'avant. Mais bien sûr, pour pouvoir se permettre ce genre d'échange il faut avoir la grande chance de pouvoir les garder près de soi. Pour les habitants des villes, c'est plus difficile, j'en conviens