Cuisinons un peu
Accueil du site > Recettes classiques > Entrées > Salade de coprins chevelus

Salade de coprins chevelus

Entre amis

lundi 1er novembre 2010, par Sleipnir


Voir en ligne : Le coprin chevelu

Le coprin chevelu peut se consommer cru en salade avec une vinaigrette de votre choix, ail, oignons, fines herbes (persil, cerfeuil, ciboulette et estragon) et même, façon mimosa avec des œufs durs écrasés.

Pour le cuire, en raison de sa fragilité, faites-le rapidement saisir dans une matière grasse bien chaude. 5 mn suffisent.

Ensuite, plusieurs apprêts possibles :

- Ajoutez un peu de crème liquide, le jus d’un demi citron, sel et poivre et, hors du feu, un jaune d’œuf. Parsemez de persil.

- Ajoutez une persillade (beurre à l’ail et persil). Servez en entrée sur des toasts, ou vous pouvez servir en accompagnement d’une viande blanche, principalement les escalopes de poulet.

Les petits exemplaires peuvent être trempés dans de l’œuf battu et ensuite dans de la chapelure. Faites-les rapidement frire.

Vous pouvez également les servir au dessert. Coupez-les en rondelles et passez-les à la friteuse. Ne les laissez pas brunir. Surveillez-les bien car c’est très rapide. Égouttez-les et saupoudrez-les ensuite de cannelle et de sucre. Vous pouvez aussi utiliser les coprins chevelus pour faire des potages, dans un ragoût, en sauce, ou encore simplement dans une omelette.

Recette :

Vous avez quelques coprins encore jeunes, aux lames blanches, ramassés le jour même et conservés non tassés au réfrigérateur.

Brosser délicatement les têtes des chevelus. Enlever le sable.

* Coupez-les en deux dans le sens de la hauteur. * Jetez les pieds et ne gardez que les demi-chapeaux. * Un peu de fleur de sel et de beurre à votre goût dans le creux des demi-chapeaux. * Passez 10 à 15 secondes à four chaud, plus selon la quantité. * Au micro-ondes, ce n’est pas mal non plus. * Très surprenant à l’apéritif.

2_ bien s’assurer qu’il s’agit de coprins chevelus car le coprin noir d’encre (Coprinus atramentarius) ovoïde puis conico-convexe, gris à brun gris, qui pousse le plus souvent en touffes sur des débris ligneux, provoque des effets indésirables et très douloureux quand il est combiné avec une prise d’alcool (syndrome coprinien).

P.-S.

On ne consomme que le chapeau du coprin chevelu. Le pied, trop fibreux est à éliminer.

Ne pas sécher ou stériliser.

Ne pas réchauffer un plat de coprins chevelus, le jeter. Il peut s’avérer très toxique.

Ne pas congeler (cru ou cuit)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette