Visiteurs: 271508
Aujourd'hui: 44
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi : - ceux qui voulaient faire la même chose, - ceux qui voulaient le contraire, - et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.
Lao Tseu
 
Rss Les différentes matières des mors
Les différentes matières des mors



Le fer :
Utilisé par le passé, il a l'inconvénient de rouiller facilement. Aujourd’hui seuls les mors bas de gamme sont encore en fer

L’acier noir ou bruni :

Il est traditionnellement utilisé pour les mors ibériques et camargues

L’acier inoxydable (inox) :
Ce sont les mors les plus courants. Les mors sont lisses et confortables et s'usent peu.

Le cuivre :
Il est censé faciliter la décontraction en faisant saliver le cheval. Cela étant, le cuivre est fragile et les chevaux peuvent l’écraser ou le déformer (il faut alors penser à changer le mors).
Il existe des mors mixtes en inox avec des rouleaux en cuivre, mais attention, certains chevaux se coincent la langue dans les rouleaux et c’est douloureux pour le cheval.

Le maillechort :

C’est un métal contenant du cuivre et donc facilitant la décontraction. Il est quasiment aussi résistant que l’inox, mais aussi plus lourd.

Le laiton : de couleur jaune, il permet d’assortir le mors à la bouclerie du filet, et a un effet décoratif. Aucun effet technique spécifique.

Le caoutchouc :
Le mors est toujours en acier, mais il est en partie (ou entièrement) recouvert de caoutchouc noir qui rend le contact plus doux. Préconisés pour des jeunes chevaux, car ils sont épais, pas trop lourds et doux.

Le cuir :
Ce sont souvent des mors en acier inox recouverts d’une pièce de cuir (cousue par un sellier). Ils sont très épais et très confortables. En revanche ils nécessitent un entretien soigneux, les bactéries peuvent s'y enfermer.

La résine (ou nathe) :
Le mors est légèrement plus fin qu’un mors en caoutchouc. La résine est blanche, et permet un contact moelleux avec la bouche.

Le cyprium 90 :
De teinte jaune: il s’agit d’un alliage de cuivre, d’aluminium et de fer. Très résistants, ils ont un effet décontractant de la même manière qu' un mors en cuivre. Le contact est plus agréable que celui d’un mors en acier inox.

L’aurigan et l’argentan :
D'autres alliages qui permettent la décontraction. Relativement rares et chers.

L’aluminium :
Il s’agit d’un alliage contenant de l’aluminium (l’aluminium, comme le cuivre, n’est pas résistant seul). Ils sont clairs, et très légers.

 
 
Note: 5
(1 note)
Ecrit par: sleipnir, Le: 23/09/10