Visiteurs: 271510
Aujourd'hui: 46
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi : - ceux qui voulaient faire la même chose, - ceux qui voulaient le contraire, - et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.
Lao Tseu
 
Rss Comment et pourquoi le cheval peut-il dormir debout?


En fait ce n'est pas vrai. Les chevaux dorment couchés (comme des vaches ou étendus de tout leur long) et rêvent même ! En troupeau, le cheval qui reste debout est celui qui veille sur le sommeil des autres, donc il ne dort pas complètement.
Les chevaux ne se couchent qu'environ 4h/jour et par courtes périodes (15/20 mn).
Cela vient du fait que dans la nature ce sont des proies.
La position allongée représente un danger pour eux puisque couchés dans les hautes herbes, ils ne voient pas venir les prédateurs et mettent en plus du temps à se relever pour fuir.

Les chevaux peuvent dormir debout malgré tout et ce, sans tomber.

Comment font-ils?


Pour dormir debout, un cheval a la faculté de bloquer ses articulations. Pour comprendre, quand un cheval plie un postérieur, le muscle se contracte, le fémur, relié par un
tendon, au métatarse, fait plier la jambe et la rotule glisse sur l'articulation.

Avant de s'endormir, le cheval bloque son articulation en plaçant sa rotule dans une cavité située sur le fémur. Les ligaments sont tendus, ce qui empêchera le fémur de bouger. Mais comme le fémur est relié au métatarse, c'est toute la jambe qui est bloquée.

Lorsqu'un cheval se tient debout sur trois jambes, c'est qu'il utilise son mécanisme de blocage, ce qui lui permet de se reposer.

Pour les antérieurs, c'est différent. Les tendons qui relient les os entre eux, agissent un peu comme des ressorts. Par conséquent, il faut un poids énorme, voir quelques centaines de kilos pour que la jambe fléchisse. Comme au repos, une jambe ne supporte qu'environ 150 Kilos, ce n'est pas suffisant pour que la jambe cède.

Ainsi, un cheval peut donc dormir debout, et rester prêt à agir si une menace quelconque venait à surgir.
 
 
Note: 5
(2 notes)
Ecrit par: sleipnir, Le: 17/06/11