Visiteurs: 271548
Aujourd'hui: 84
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi : - ceux qui voulaient faire la même chose, - ceux qui voulaient le contraire, - et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.
Lao Tseu
 
Rss ...sous la bombe de Kevin Staut
sous la bombe de Kevin Staut
Journal Le Monde du 24.09.10 par Pierre Nigay



Difficile d'imaginer qu'au départ Kevin Staut ne voulait pas monter son cheval Kraque Boom, qu'il ne jugeait pas apte au plus haut niveau. Depuis sept ans, pourtant, le couple Kraque Boom-Staut rafle les titres. "On a appris à se connaître. Il m'a permis de remporter mes premiers concours. Aujourd'hui, j'ai moins de temps à consacrer à mes chevaux, mais il est essentiel que je les voie en dehors des compétitions. Je fabrique vraiment ma relation avec eux." Un travail qui paye. Après son sacre européen à Windsor en août 2009, Staut est devenu à l'été 2010 le premier n° 1 mondial français de saut depuis Eric Navet en 1992.

Avant de s'envoler pour les Jeux équestres mondiaux, le jeune homme revient sur son ascension. "Tout est allé très vite, il y a trois ans je devais être 150e mondial. Je n'ai pas envie de prendre du recul, de me satisfaire de ce palmarès. J'ai conscience des progrès que je dois accomplir et je préfère me projeter sur les championnats du monde qui débutent ce samedi puis sur la saison indoor." Mais n'éprouve-t-il pas tout de même une fierté légitime à dominer sa discipline ? "Je suis bien sûr heureux, mais ce que tout cela m'a apporté, c'est de la crédibilité vis-à-vis du milieu et des gens avec qui je travaille. Cela me donne une liberté supplémentaire, on me laisse tranquille", assure le Francilien. "Avoir la capacité de choisir, c'est vraiment confortable."

Lire la suite
 
 
Note: 5
(2 notes)
Ecrit par: sleipnir, Le: 26/09/10