Visiteurs: 292394
Aujourd'hui: 86
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Les chevaux et les poètes doivent être nourris, non engraissés.
Charles IX
 
Rss Les sabots et la neige en hiver
Les sabots ferrés posent problème lorsqu'il s'agit de marcher dans la neige, elle s'accumule sous le pied en forme de cône instable qui risque de déséquilibrer le cheval et ce dernier peut glisser, se tordre les boulets avec un risque de lésions tendineuses, ligamentaires...

Plusieurs solutions pour y remédier, quand on veut malgré tout utiliser le cheval.


Le plus simple et le moins onéreux est de graisser abondamment la sole et la fourchette pour empêcher la neige de coller, c'est efficace pour un tout petit trajet. A renouveler souvent, et ne pas hésiter à emporter un cure-pied.

Ensuite sans toucher aux pieds, on peut utiliser les chaussons spéciaux de type "easy-boots" mais ils sont chers et l'usure est rapide:


Enlever les fers:

Les chevaux aux pieds nus n'ont pas de problème de neige qui colle à la sole. La contrainte est de ne pas emprunter trop souvent la route goudronnée car le pied s'use plus vite, cette solution est réservée aux chevaux qui n'ont pas de problème orthopédique.


On peut trouver des kits amovibles de 4 bourrelets montés sur ressort vendus en quatre tailles différentes (à demander au maréchal ou bien sur Internet).
Il faut choisir la taille en fonction de la largeur entre les rives internes du fer.
Taille 0 : largeur < à 8,5 cm (pour fers 3x0 et 2x0)
Taille S : largeur 8,5 à 9,5 cm (pour fers 0 et 1)
Taille M : largeur 9,5 à 11 cm (pour fers 2 et 3)
Taille L : largeur > à 11 cm (pour fers 4)
Inconvénient: c'est onéreux, il faut choisir la bonne taille faute de quoi on risque de perdre en route le bourrelet si le ressort n'est pas ajusté correctement.
L'utilisation de plaques amortissantes que l'on place entre le fer et la sole est une excellent solution . C'est confortable pour le cheval.


On peut demander au maréchal d'inclure entre la sole et le fer une plaque synthétique qui comprend un boudin en caoutchouc: L'inconvénient, c' est le prix, le ferrage dure moins longtemps car la matière étant assez souple, ce dispositif donne du jeu aux clous. C'est ce qu'utilisent les cavaliers canadiens durant la longue période hivernale.





Quelles sont les solutions que vous adoptez?
La discussion continue sur le forum, afin que les montagnards puissent nous faire part de leur expérience.
 
 
Note: 5
(1 note)
Ecrit par: sleipnir, Le: 08/02/12