Visiteurs: 280431
Aujourd'hui: 92
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

« La position prime sur l’action. »
.
 
Rss Coprin chevelu
Le coprin chevelu


En faisant le tour de mon jardin, j'ai trouvé dans l'herbe ces curieux champignons, qui sont délicieux en salade...

Le coprin chevelu est un champignon qui peut se consommer cru ou cuit. Cependant la fragilité de sa chair mérite qu'il soit préparé sitôt cueilli.
Les champignons (et le coprin chevelu en particulier) ont pour propriété de pouvoir absorber les métaux lourds. Ne les récoltez donc pas dans des endroits fortement pollués (abords de routes très fréquentées...).

Ne récoltez que les spécimens encore fermés et bien blancs.
Sa croissance est très rapide et en quelques heures à peine les chapeaux s'ouvrent, les lames rosissent puis noircissent à partir du bord du chapeau pour finalement se transformer en espèce d'encre noire. Dès que les lames commencent à rosir, il faut s'abstenir de consommer le champignon qui peut s'avérer toxique.

Seul le chapeau du coprin chevelu est comestible. Le pied trop fibreux est à éliminer.

Le coprin chevelu doit impérativement être consommé le jour de sa cueillette (peut s'avérer toxique sinon). Aucune technique de conservation n'est actuellement connue et fiable pour ce champignon. Ainsi vous vous abstiendrez de tenter de le congeler (cru ou cuit), le faire sécher, le stériliser... De même, vous ne réchaufferez pas un plat de coprins chevelus. S'il vous en reste, jetez-les.

---> Lire la suite sous forme de recettes

 
 
Note: 5
(1 note)
Ecrit par: sleipnir, Le: 01/11/10