Visiteurs: 215392
Aujourd'hui: 65
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Il n'y a pas de mauvais chevaux, il n'y a que des mauvais cavaliers.
Auteur inconnu
 
Rss Position du cavalier, avec les poulains, à l'obstacle
Franchir de nouveaux obstacles avec les poulains
La sécurité du cavalier et du cheval passe par un bon équilibre du couple en toute circonstance.

Pour assurer son équilibre dans les dernières foulées d'abord, le cavalier étrive un peu plus court que dans son travail sur le plat, afin de conserver un équilibre léger sur son cheval, mais aussi de bénéficier d'une meilleure fixité.
Hormis le travail de formation du cavalier sur des cavaletti, destiné à le gymnastiquer pour qu'il acquière le liant nécessaire pour ne pas gêner son cheval, il existe une petite astuce simple employée par tous les cavaliers désireux de préserver la bouche des jeunes chevaux en formation.
Lorsque le cavalier qui travaille un jeune cheval ne voit pas trop bien sur quelle foulée le cheval va venir frapper, il importe pour sa stabilité, de rester en équilibre léger également sur ses deux étriers, sans peser sur le siège de la selle, de manière à favoriser la mise en place et l'engagement corrects des postérieurs sous la masse du cheval, ce qui va faciliter le saut au jeune cheval.




Lire la suite...
Cette discussion continue sur le forum, pour les membres inscrits et présentés.
 
 
Note: 5
(1 note)
Ecrit par: sleipnir, Le: 03/05/13