Visiteurs: 271540
Aujourd'hui: 76
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Newsletter


Archives

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi : - ceux qui voulaient faire la même chose, - ceux qui voulaient le contraire, - et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.
Lao Tseu
 
Rss Agressivité du cheval envers l'homme, baromètre de sa santé mentale du cheval
Agressivité du cheval envers l'homme, le baromètre de sa santé mentale au secours de sa santé physique...


A force de parcourir les clubs hippiques, les écuries de compétition ou tout simplement les fermes équestres, force est de constater que tous les chevaux ne réagissent pas pareillement à la présence humaine.

Certains chevaux ont toujours les oreilles couchées, sont agressifs, alors que d'autres sont gentils, gracieux, contents de le voir arriver, Pourquoi certains chevaux sont ils agressifs envers l'humain?

Statistiquement la majeure partie des accidents mettant en scène les chevaux se produisent à pied, lors du pansage, curage des boxes, saillies, etc.
Ce sont principalement des morsures, coups de pied, écrasements, bousculades qui sont en cause.
Sans le savoir, l'humain est le premier responsable de tels comportements de la part du cheval, mais du point de vue du cheval, que se passe t'il?

Dans la nature, un cheval qui perçoit l'homme négativement (comme un prédateur) aura tendance à éviter son contact en s'en éloignant, un cheval réagira rarement par une agression directe.

A l'état naturel il a la capacité de s'enfuir tout ce qui l'indispose et il mène en général une existence plutôt sereine.
En captivité il n'a pas la possibilité de choisir son mode de vie, ni son environnement, le stress peut l'envahir, il se sentira perpétuellement agressé ou menacé, sur le qui-vive. Il va donc choisir de se révolter en étant agressif, préfèrera l'attaque à la défense forcée. Bien souvent lié à la peur, le stress l'envahira s'il ne peut s'y soustraire par la fuite.

Un cheval amené à vivre dans un environnement différent de celui auquel il est habitué, avec par exemple des bruits inhabituels, des volailles bruyantes près de son manège, va avoir du mal à évoluer dans cet environnement agité, et présentera éventuellement des comportements violents ou très agités dus à son angoisse face à cette situation nouvelle.

Le cheval est un animal grégaire mais, si l'espace dans lequel il évolue est restreint, le cheval risque d'avoir un comportement modifié, car dans la nature, il y a suffisamment de place pour que deux congénères qui ne s'entendent pas s'évitent, or l'homme confine les chevaux dans des espaces restreints, ils ne peuvent plus s'éviter et risquent de devenir agressifs, envers leurs congénères ou envers l'homme.
A un tel point qu'un cheval brutal ou agressif peut pourrir la vie d'un congénère de pré au point de lui rendre l'existence invivable.



Lire la suite...
Article accessible aux membres inscrits présentés, accueillis et validés.
 
 
Note: 5
(1 note)
Ecrit par: sleipnir, Le: 01/03/11